Projet

associatif.

L’association

inCittà, association loi de 1901, est une plateforme de soutien à l’activité du tissu associatif, des collectivités territoriales et des acteurs privés à travers des activités de conseil, d’étude et de formation. Elle réunit des professionnels aux compétences variées (sciences sociales, architecture et urbanisme, éducation spécialisée, psychologies, géographie et cartographie) dans des approches pluridisciplinaires et animés par le souci de la relation au terrain. 

 

La plateforme

inCittà naît de la volonté de ses membres de partager et de mettre à disposition un lieu de travail ouvert à des professionnels réunis et animés par des préoccupations communes d’approche et d’échange, aussi bien pour travailler les uns à côté des autres que pour travailler ensemble.

inCittà se propose d’être une plateforme constituant à la fois un « espace », un « outil » et un « objet » de travail.

> Un « espace » de travail, qui permet la mutualisation d’un local ainsi que de ressources (par exemple documentaires) rendant possible l’acquisition de compétences et la production de connaissances.

 > Un « outil » pour ses membres mais aussi pour d’autres acteurs et organisations extérieures. Cet outil permet d’éviter des modalités de travail « en solo » ou cloisonnées dans un champ disciplinaire ou professionnel pour a contrario favoriser l’enrichissement du travail de chacun à travers l’échange avec d’autres personnes aux expériences professionnelles, aux compétences disciplinaires, méthodologiques et techniques variées.
De par son fonctionnement, l’association permet de proposer aux organisations extérieures un support à la construction de projets et d’actions qui s’efforcent d’aborder les questions à travers des regards croisés.

> L’association est également un « objet » de travail car en tant que plateforme, elle se propose de réfléchir aux manières de travailler dans une dynamique collective. Elle crée cette dynamique par le regard porté par chacun sur le travail de l’autre et par l’organisation régulière de temps de travail et d’échanges qu’ils soient formels ou informels. Il s’agit pour les participants de s’engager dans une démarche qui vise l’élaboration d’une approche pluridisciplinaire participant à modifier les modes de travail habituels de chacun.

En terme opérationnel ces trois manières d’interpréter la plateforme permettent et se proposent :
> de fluidifier et de promouvoir les occasions d’échanges,
> d’offrir des propositions et des réponses aux problématiques de projets portés par chacun à travers des espaces collectifs d’ouverture disciplinaire.
> de mobiliser l’association dans des projets de recherche ou recherche-action à travers la constitution d’équipes « à géométrie variable » faisant appel à certaines des compétences disciplinaires et techniques disponibles avec une approche méthodologique partagée.

L’approche comme trait d’union pour la construction identitaire

Le travail collectif, au sein d’inCittà comme au cours des expériences de collaboration qui ont déjà réuni certains de ses membres, a participé et participera à la construction d’une identité professionnelle commune.
La diversité des champs disciplinaires, des spécialités professionnelles, des corps de métier, des compétences techniques et des méthodologies de travail représentent pour la plateforme des ressources pour l’élaboration et la pratique progressive d’une approche pluridisciplinaire. Celle-ci se veut capable d’apporter des éclairages sur les pratiques personnelles de travail, de recherches et d’actions.

inCittà souhaite promouvoir une approche de terrain dans les différents projets en priorisant la prise en compte des pratiques sociales, des lieux, des modalités de leur appropriation et des modes d’intervention des acteurs.

Ouverture thématique et territoriale

inCittà se propose d’aborder différents champs d’action et de réflexion (disciplinaires, professionnels) sans limiter son intervention à des territoires spécifiques.

Ouverture thématique.
Nous faisons l’hypothèse que si chaque discipline est porteuse de manières spécifiques d’observer un même objet, l’acceptation de méthodologies et d’hypothèses de travail croisées peut favoriser l’appréhension d’un objet dans sa globalité. Chaque discipline choisit et explicite méthodologiquement le point de vue à privilégier, les aspects sur lesquels focaliser l’attention et les modalités d’observation adéquates. Ce choix participe à une construction ou à une définition spécifique de l’objet observé. Nous faisons l’hypothèse que la pluralité des choix thématiques et des objets traités au sein d’une même discipline, et de disciplines différentes, permettront d’alimenter l’appréhension de l’objet ou du phénomène dans son contexte et dans sa complexité.

Pour cette raison nous croyons dans la nécessité de valoriser au mieux les expériences et compétences disciplinaires et thématiques disponibles au sein d’inCittà comme à l’extérieur et de diversifier les points de vue et les thématiques abordés dans les projets menés.

Ouverture territoriale
Les manières de nommer les catégories de territoire, de ville(s), de cité, de quartier, de zone, sont ancrées dans une notion d’espace socialement et administrativement construite. L’intervention sur un territoire demande une mise en perspective à travers des contextes et des échelles de comparaison plus larges. inCittà se propose de mener des projets sans se limiter à des territoires d’intervention spécifiques.

Croisement des cadres méthodologiques et des grilles de lecture

Nous faisons l’hypothèse qu’initier le dialogue entre différents cadres méthodologiques facilite la construction d’une grille de lecture commune.

Nous pensons que cette grille de lecture croisée permet de poser des questions transdisciplinaires et de donner des réponses articulées entre des approches catégorielles et singulières d’un phénomène et/ou d’un espace.

Diffusion des travaux et partage des ressources

Valorisant l’approche pluridisciplinaire au sein de la plateforme, inCittà souhaite également favoriser la diffusion de ses travaux et ses ressources vers les partenaires et les organisations extérieures, dans une démarche de partage réciproque des connaissances et d’innovation collaborative.

Pour cela, nous pensons nécessaire d’entamer une réflexion autour d’une politique de diffusion des travaux, autant d’un point de vue technique, que éthique.
Dans cette perspective, inCittà entend mettre en place des outils facilitant l’accès à ses travaux et productions, dans la limite des règles de confidentialité des projets et en respectant la propriété intellectuelle de chacun de ses membres et partenaires.

Mécanique de la plateforme et fonctionnement associatif

La plateforme d’inCittà s’organise autour d’un local destiné à être un lieu d’échanges par le travail selon différentes modalités. Ces espaces et ces moments d’échanges sont des préalables nécessaires à la mise en œuvre d’un dialogue et d’une activité tendant vers la pluridisciplinarité :
> mise à disposition de postes de travails individuels fixes et temporaires;
> mise à disposition de deux espaces de travail collectifs, pensés comme des lieux d’activités de groupe (réunion, formation, groupes d’échanges et de pratiques);
> constitution d’un fond de ressources documentaires diversifiées où les différents champs disciplinaires des membres sont représentés.

La plateforme d’inCittà est animée par des temps d’échanges de niveaux différents, avec des objectifs de structuration du travail et de mise en commun distincts :
> réunion du Conseil d’administration;
> réunion de la plateforme : l’ensemble des membres définit collectivement les perspectives à venir et fait le point sur les projets en cours.

La gestion quotidienne du local fait l’objet de règles établies de manière commune. Elles sont évolutives et synthétisées en annexe du règlement intérieur.
Toute personne ou organisation extérieure souhaitant solliciter les compétences, l’espace, les ressources, le collectif de la plateforme peut le faire à travers une fiche de sollicitation disponible sur le site d’inCittà.